Covid 19 : Les différents traitements à l'étude dans le monde.

Covid 19 : Les différents traitements à l'étude dans le monde.

Partager sur :

   Tweet   

0 879

Depuis l’apparition du coronavirus et cette crise sanitaire qualifiée par l’OMS de « crise sanitaire mondiale majeure de notre époque », les chercheurs et professionnels de santé sont à pied d’œuvre pour tenter de trouver un vaccin ou un médicament efficace contre la COVID-19. Si l’antipaludique chloroquine fait de plus en plus parler au Maroc, d’autres pistes sont aussi évoquées dans le reste du monde.

Si les mesures de confinement mises en place un peu partout dans le monde semblent efficaces pour lutter contre la propagation du coronavirus, le nombre de personnes infectées par le COVID-19 dans le reste du monde ne cesse de se multiplier. Alors, pour faire face à cette crise sanitaire mondiale, chercheurs et professionnels de santé du monde entier travaillent d’arrache-pied pour tenter de trouver un traitement efficace pour vaincre le virus. Si le vaccin risque de ne pas voir le jour avant plusieurs mois, des essais cliniques de médicaments sont en ce moment même réalisés dans plusieurs endroits du globe.

Hydroxychloroquine, Dexaméthasone, Interféron alpha-2b, BCG, Calquence... autant de traitements potentiellement efficaces que les médecins du monde entier testent sur les patients à différents stades de la maladie à travers ces essais cliniques.

La chloroquine

Selon le Professeur Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranéen Infection de Marseille (Bouches-du-Rhône), l’anti-paludique Plaquenil - nom commercial de la chloroquine - serait efficace auprès de trois quarts des patients infectés par le coronavirus. Des résultats contestés par de nombreuses études à travers le monde démontrant qu'en plus d'être inefficace contre le coronavirus, la chloroquine et son dérivé seraient dangereux. Au Maroc, l'administration de la chloroquine est désormais encadrée.

Le Remdesivir

Le médicament Remdesivir est au cœur des recherches sur le Coronavirus, et a été adopté comme traitement aux Etats-Unis au début du mois de mai. Une étude américaine confirme son efficacité, bien que les effets de l'antiviral restent modestes.

Les antiviraux

Hormis le Remdesivir, d'autres antiviraux font partie des nombreuses études cliniques actuellement en cours, la plupart reposant sur l'étude des effets de médicaments préexistants face au virus Covid-19 :  darunavir, favipiravir ou umifénovir (contre la grippe et d'autres virus). Les résultats n'ont, pour la grande majorité, pas encore été publiés ou ne sont pas assez convaincants.

Le cocktail lopinavir/ritonavir

L'association des médicaments lopinavir et ritonavir inefficace pour lutter contre le coronavirus ? C'est qu'avance plusieurs responsables de l'essai clinique Recovery.

L'interféron alpha-2b

l'interféron alpha-2b efficace pour lutter contre le coronavirus ? C'est ce qu'avance une étude menée sur cet antiviral et publiée dans la revue Frontiers in Immunology le 15 mai dernier. Un traitement qui à l'origine est utilisé contre l'hépatite C, et qui permettrait d'améliorer grandement l'état de santé des patients touchés par le Covid-19.

Le Calquence

Le groupe pharmaceutique AstraZeneca a annoncé lancer un essai clinique pour tenter d'évaluer l’effet du Calquence contre les chocs cytokiniques, cette violente réponse inflammatoire du système immunitaire, associés à une infection Covid-19.

La chlorpromazine

La chlorpromazine, médicament contre la bipolarité, protègerait du coronavirus. Selon le Groupe hospitalier universitaire (GHU) de Sainte-Anne, les patients traités avec de la chlorpromazine sont moins touchés par le COVID-19, et les cas symptomatiques sont rares. L'Institut Pasteur vient de démarrer une étude.

Anakinra

Selon une étude française publiée dans la revue The Lancet, le médicament d'ordinaire prescrit pour les maladies rhumatismales a donné des résultats encourageants sur des formes graves de Covid-19. Des premiers résultats qui devront être confirmés sur un plus grand nombre de patients.

Les pistes de traitements

L’Avigan : un antigrippal développé par Fujifilm, également présent dans le secteur pharmaceutique. Selon le ministère chinois des Sciences et Technologies, les essais cliniques réalisés avec l’Avigan sont encourageants suite à des tests menés en Chine, sur 80 patients dans un hôpital à Shenzhen, puis dans un hôpital de Wuhan auprès de 120 patients cette fois-ci. Notez toutefois que certains spécialistes restent prudents à son sujet en raison de la principale molécule de l’Avigan, qui pourrait avoir des effets négatifs sur les fœtus des femmes enceintes.

Le tocilizumab : L'AP-HP vient de dévoiler les premiers résultats d'un essai clinique mené dans 13 centres hospitaliers en France et concernant l'utilisation du Tocilizumab, un médicament habituellement utilisé en rhumatologie, afin de réduire le nombre de patients en réanimation. Les premiers résultats sont prometteurs.

L'interféron bêta : Selon l'entreprise pharmaceutique Synairgen, des essais cliniques sur un traitement à base d'interféron bêta, utilisé d'ordinaire contre la sclérose en plaques, ont donné des résultats ”très significatifs” contre le coronavirus. Un traitement qui permettrait de soulager les personnes atteintes de formes graves, en détresse respiratoire.

Les transfusions de plasma : Des chercheurs chinois ont publié une étude attestant de l'efficacité de la transfusion de plasma pour les malades gravement atteints du coronavirus. Un espoir pour les nombreux patients à travers le monde, en attendant d'avoir un vaccin.

Doctimaroc le 21 / 07 / 2020

Rédigée par : DoctiMaroc

Partager sur :

   Tweet   

0 879

Commentaires

Articles similaires :


Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risque

Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risque

Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risque

Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risque

La course au vaccin de la COVID-19 va se poursuivre jusqu’en 2021.

La course au vaccin de la COVID-19 va se poursuivre jusqu’en 2021.

Covid 19 : plus d’aération, moins de contamination.

Covid 19 : plus d’aération, moins de contamination.

Covid 19 - Maroc : Installation des hôpitaux de campagne pour essayer de combler l’insuffisance de la capacité litière.

Covid 19 - Maroc : Installation des hôpitaux de campagne pour essayer de combler l’insuffisance de la capacité litière.

Coronavirus : Une circulaire de la Santé publique pour accélérer la prise en charge des cas Covid 19.

Coronavirus : Une circulaire de la Santé publique pour accélérer la prise en charge des cas Covid 19.