Pour une alimentation saine et équilibrée pendant le Ramadan

Pour une alimentation saine et équilibrée pendant le Ramadan

Partager sur :

   Tweet   

0 818

Pour certains jeûneurs, le Ramadan est un mois de consommation par excellence, les habitudes alimentaires changent complètement, on constate alors :

  1. Une surconsommation de préparations sucrés et des préparations grasses
  2. Une sous-consommation des légumes, fruits et fibres alimentaires.

Selon les spécialistes, notre alimentation pendant le mois sacré ne devrait pas différer de notre alimentation habituelle et devrait être aussi simple que possible.

Il faut continuer à prendre ses 3 repas, avec quelques spécificités liées au jeun. Ainsi:

le 1er repas : le Ftour

Au Ftour, Il est recommandé

  • De ne pas retarder le moment de l’iftar car le prophète nous dit: «Les gens de biens seront ceux qui ne repousseront pas le moment de l’iftar. » (Hadith rapporté par al-Bokhari,)
  • Et de rompre le jeûne par un aliment sucré (sucre d’assimilation rapide) de préférence les dattes avec de l’eau ou du lait, patienter quelques minutes afin de régulariser la glycémie et de préparer l’estomac à digérer le reste de l’alimentation : de la soupe, et des boissons chaudes (café, thé, infusions).

Ce repas ne doit pas être surchargé, il doit juste apaiser les sensations de soif et de faim.

Le 2éme repas, pris généralement 2 ou 3 heures après la rupture de jeûne

Contrairement à ce qui est pratiqué la plupart du temps (couscous, tajines, frites, etc.) Ce repas ne doit pas être lourd, et ce pour deux raisons principales :

  • La première c’est qu’il ne sert à rien de manger en grandes quantités avant de dormir : tout ce qui est mangé sera stocké et non pas assimilé.
  • La deuxième, c’est que si le repas est trop consistant, la sensation de faim ne se fera pas sentir au matin et les jeuneurs peuvent sauter le repas du Souhour qui reste fondamental.

Il est préférable de débuter par une salade ou un bouillon de légumes, et manger ensuite un plat de poisson ou d’une viande blanche et des légumes.

Le 3éme repas : le Souhour

Le Souhour, qui précède le jeûne, est le repas le plus important; d’ailleurs le prophète l’a béni dans son Hadith : « Faites le Souhour car c’est un repas béni » (Hadith rapporté par al-Bokhari, Fath, 4/139).

Ainsi ; les jeuneurs ne doivent pas le sauter même si c’est dur pour certains de manger à cette heure-ci, ce repas donne à l’organisme l’énergie nécessaire pour éviter toute déshydratation ou de faim pendant la journée du jeûne, il doit contenir des aliments à digestion lente comme le pain, les pates, et les féculents, sans négliger le lait et ses dérivés source importante de calcium et de minéraux.

Les spécialistes conseillent vivement les jeûneurs de bien prendre en considération les conseils suivants :

  • Boire suffisamment d’eau en dehors des repas 1.5l à 2l/j
  • Eviter de boire les liquides trop froids ou trop chauds à la coupure de jeûne, de consommer trop d’épices.
  • Consommer à volonté les légumes et les fruits source importante de sels minéraux et fibres alimentaires pour éviter les constipations qui augmentent pendant ce mois.
  • Choisir des modes de cuisson sains : au four, à la vapeur, grillade.
  • Garder des horaires constants de sommeil avec une durée qui permet la récupération (7 à 9 heures selon les individus).
Rédigée par : DoctiMaroc

Partager sur :

   Tweet   

0 818

Commentaires

Articles similaires :


Bien manger durant la grossesse : quelques conseils de base

Bien manger durant la grossesse : quelques conseils de base

Alimentation déconseillée pour l'hypertension artérielle

Alimentation déconseillée pour l'hypertension artérielle

Les aliments conseillés pour l'hypertension artérielle (régime dash)

Les aliments conseillés pour l'hypertension artérielle (régime dash)

Les régimes alimentaires dans le traitement de l'hypertension artérielle

Les régimes alimentaires dans le traitement de l'hypertension artérielle

L’obésité et problèmes de Santé : Quelle relation?

L’obésité et problèmes de Santé : Quelle relation?

Quand est-on obèse ?

Quand est-on obèse ?